Atelier Méno-Pause

Atelier Méno-Pause
pour femmes de 45 et 65 ans

« Je crois que la condition prérequise pour que les femmes puissent basculer d’une appréhension angoissée et négative du tournant de la cinquantaine, à une conception assumée et positive, c’est que la parole féminine se répande, et que les expériences se partagent. » Un corps à soi, Camille Froidevaux-Metterie

Une opportunité existentielle
La ménopause amène un changement métabolique majeur qui est accompagné sur le plan symbolique par des « ruptures ». Au-delà des aspects physiques différents pour chacune (troubles de l’humeur, insomnies, bouffées de chaleur, prise de poids…), c’est le statut même des femmes, et le regard que la société pose sur elles, qui changent, en quittant cette fonction reproductrice.

La fin de la fécondité n’est pas la fin de la fertilité
Contrairement aux diktats de notre société et les tabous qui l’entoure encore, ce changement d’état n’est pas une maladie, mais une évolution naturelle de notre physiologie qui marque une entrée dans une nouvelle ère avec une formidable portée libératrice. Il est essentiel de changer de regard sur le phénomène pour sortir du déterminisme social, pour redevenir autrices de nos vies.

Parce que l’horizon est limité, il est temps de se recentrer sur l’essentiel
Cette période, parce qu’elle nous rappelle à la finitude par cette fin des menstrues et de changement de statut, dans un moment où les pertes se multiplient (éloignement des enfants du foyer, vieillissement des parents, deuils, …) nous met en face de la question existentielle : qu’ai-je fait de ma vie ?

Il nous appartient de construire un projet sensé.
Par une conscience plus fine de nous-mêmes, de ce qui nous importe, et de notre pouvoir d’agir, nous pouvons prendre la responsabilité de poursuivre nos vies dans un projet porteur de sens, tant en matière de signification que de direction et de sensibilité.

Profiter du soutien des autres
Il peut être complexe d’aborder seule cette période dans une société dénuée de rituel, coupée de transmissions symboliques. Il nous appartient de créer ces espaces pour s’interroger sur nos priorités et construire la suite de nos projets de vie. Je propose de travailler avec l’énergie, la richesse, et la force d’entraide que peut donner un groupe qui se reconnait dans une première valeur commune, la sororité.

Programme

Les séances thématiques permettront à chacune d’explorer les potentialités que recèle son passé, de clarifier ses désirs, de se projeter dans l’avenir et d’être soutenu dans la construction de projets.

  • Nos transmissions familiales (Travail sur le génogramme transgénérationnel )
  • Faire de sa vie une histoire (Éclairer nos parcours en allant y puiser nos ressources)
  • Choisir le sens de sa vie (Explorer son système de valeurs au service de ses orientations de sens)
  • Soutien à la mise en place de projets de vie

Références : Séminaire proposé à partir des travaux de Victor Frankl, Irvin Yalom, Anne Ancelin Schützenberger, Noel Salathé, Michael White et David Epston.

Comment ?
Le groupe : 6 à 8 femmes.
Le cadre : Confidentialité, engagement, responsabilité, et bienveillance
Modalités Une journée par mois de 10h à 18h sur 10 mois à Marseille centre.
130 € / séance (Engagement sur le cycle)
Nb : Un premier entretien individuel préalable est nécessaire pour faire connaissance, et vérifier la pertinence et confirmer le désir d’engagement dans la démarche.

2024-01-22T18:20:22+00:00

Leave A Comment

Me joindre par téléphone
Me joindre par mail